2019-01-15

Dix façons permettant aux petites entreprises d’attirer et de conserver d’excellents employés

A woman stretches on the ground. A woman stretches on the ground.

Si vous dirigez une petite entreprise et que vous avez du mal à embaucher des employés de qualité et à les garder satisfaits, engagés et motivés, sachez que vous n’êtes pas le seul.

Selon la Banque de développement du Canada, 39 % des petites et moyennes entreprises canadiennes ont de la difficulté à recruter de la main-d’œuvre. Et, avec le départ à la retraite des baby-boomers, la situation ne s’améliorera pas de sitôt.1

Comment rivaliser avec les autres entreprises, toutes tailles confondues, dans un marché de l’emploi hautement concurrentiel? Jodi Kasten, directrice du site de recherche d’emploi Indeed.com, conseille aux employeurs d’indiquer clairement aux candidats leurs attentes en matière de compétences, d’études et de titres professionnels.

Jodi Kasten recommande également de présenter la culture de l’entreprise dans les affichages de postes. « Très souvent, les gens choisissent un emploi non seulement en fonction du salaire et des avantages sociaux, mais aussi en se demandant ce que c’est que de travailler pour l’entreprise concernée ».2

Voici quelques trucs pour faire connaître à d’éventuels employés ce que votre entreprise propose comme expérience de travail.

1. Favorisez l’équilibre travail-vie personnelle

Le meilleur des emplois deviendra vite vacant s’il ne permet pas d’avoir une qualité de vie satisfaisante.

Qu’est-ce qui distingue votre entreprise de la concurrence? Est-elle facile d’accès? Faites-vous la part belle aux activités récréatives et au divertissement? Le coût de la vie dans la région est-il raisonnable? Ce genre de considérations influencent le choix des candidats autant que le  salaire ou le lieu de travail.

La société d’experts-conseils en ressources humaines Ceridian a effectué un sondage auprès de travailleurs qui se sont vu offrir un poste au cours de la dernière année. Résultats : 68 % des répondants estiment que l’emplacement est le facteur le plus important; viennent ensuite le salaire et l’équilibre travail-vie personnelle, à égalité (66 %).3

2. Offrez un salaire concurrentiel

Trop de petites entreprises établissent le salaire de leurs employés en fonction de leur budget. Il est préférable d’étudier le marché et d’offrir un salaire concurrentiel.

3. Faites preuve de souplesse

Les petites entreprises offrent souvent plus de flexibilité que les grandes entreprises, notamment en permettant d’emmener son animal de compagnie au travail, de télétravailler à l’occasion ou de moduler son horaire de travail.

4. Offrez des avantages concurrentiels

À l’heure du choix, il y a fort à parier qu’une personne optera pour un poste assorti de garanties collectives (assurance-vie, assurances pour soins médicaux et dentaires, etc.) plutôt que pour un emploi dépourvu de telles protections.

Une recherche menée par l’agence de placement Randstad a conclu qu’un salaire et des avantages sociaux concurrentiels (64 %) figurent en tête des considérations les plus importantes pour les travailleurs canadiens.4

5. Faites valoir vos à-côtés

Face à certaines grandes entreprises pourvues d’une cafétéria ou d’un centre de conditionnement physique, les petites organisations doivent se montrer créatives au chapitre des à-côtés. Faites valoir l’ambiance de travail propre à une petite équipe, les grignotines ou les repas gratuits, les journées en tenue décontractée ou les activités sportives de groupe. Soyez à l’affût des occasions d’offrir à vos employés un rabais sur un abonnement à un gym près du bureau ou un laissez-passer de transport en commun.

6. Tracez un parcours d’avancement professionnel

Certaines personnes se projettent durablement dans l’emploi que vous offrez, d’autres recherchent un tremplin vers le sommet. Montrez comment le poste offert permet d’acquérir de nouvelles compétences et pourrait mener à plus de responsabilités et à une hausse de salaire conséquente. Expliquez comment votre entreprise privilégie l’avancement à l’interne. Décrivez votre processus d’évaluation du rendement et de suivi des objectifs et des réalisations.

7. Créez des mesures incitatives

Il existe une foule de moyens d’attirer et de fidéliser les employés : programme de participation aux bénéfices, séjour toutes dépenses payées, prime de rendement annuelle ou encore prime à la signature pour un candidat qui s’engage à rester en poste pour une période déterminée. Des tirages de billets ou des jours de congé additionnels sont d’autres mesures qui plairont sûrement à vos employés.

8. Instaurez un programme de formation et de perfectionnement

Une autre façon d’élargir les perspectives d’avenir au sein de votre entreprise consiste à offrir des occasions de formation continue et de perfectionnement professionnel, notamment en remboursant les droits de scolarité pour des cours de niveau postsecondaire. Autre possibilité : mettre en place un programme de mentorat ou d’encadrement à l’intention des nouveaux employés pour favoriser la transmission des connaissances et de l’expérience.

9. Réalisez des entrevues de départ et de maintien en poste

De nombreuses entreprises demandent aux employés qui choisissent d’aller travailler ailleurs la raison de leur départ. Or, il est tout aussi important de comprendre pourquoi une personne a décidé de se joindre à votre entreprise et pourquoi elle choisit d’y rester. Demandez-lui ce qui l’amènerait à la quitter et ce que vous pourriez faire pour éviter que cette situation se produise. La réponse vous aidera à déterminer ce qui importe le plus aux nouvelles recrues et aux employés déjà en poste.

10. Communiquez votre façon de communiquer

Énoncez clairement la mission de votre entreprise et ses valeurs. Indiquez la tenue régulière d’échanges, de réunions et de séances de planification. Présentez les méthodes, outils et technologies qu’utilise votre personnel pour rester branché. Selon Mercer Canada, une stratégie de communication efficace a pour effet de favoriser la mobilisation des employés, de les sensibiliser aux enjeux stratégiques, d’améliorer le rendement, de garder les employés de talent, et même de rendre le personnel plus réceptif au changement.

1Les entreprises canadiennes aux prises avec des pénuries de main-d’œuvre : nouvelle étude de BDCOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre, BDC, septembre 2018.

2 Jessica Chin, Small Businesses In Canada Have The Hardest Time Filling These Jobs, According to Indeed.comOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre [en anglais seulement], Huffington Post, 28 mars 2018.

3 Location tops salary when employees consider job offers: surveyOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre [en anglais seulement], Benefits Canada, 9 octobre 2018.

4 Est-ce que les employeurs canadiens savent ce qui allume les chercheurs d’emploi?Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre, Randstad Canada, 27 avril 2017.

5 Communication avec les employés : Êtes-vous compris?Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre, Mercer Canada, 2018.

Parlez à un expert

Vous ne vous sentez pas en confiance par rapport à votre situation financière? Vous pouvez parler avec un de nos conseillers en sécurité financière, qui travaillera avec vous pour établir un programme de sécurité financière adapté à vos besoins.

Communiquez avec un conseiller en sécurité financière